Réunion pour une mise en place d'une gouvernance pour le CNSC Strasbourg

De cnsc
Aller à : navigation, rechercher

Voici un bref compte-rendu de la réunion du 11 juin 2012 sur la mise en place d'une gouvernance pour le CNSC Strasbourg.

Un rapide rappel a été fait sur l'inauguration du CNSC le 10 mai 2012 suite à la validation de sa création par le Conseil Scientifique de l'UDS du 18 avril et à l'envoi d'une demande de l'UDS de faire partie des membres fondateurs (avec une quarantaine d'autres universités de par le monde) du projet d'UniTwin UNESCO sur les Systèmes Complexes porté dans le cadre du projet européen ASSYST par Jeffrey Johnson (Open University) et Paul Bourgine (Président Honoraire du Réseau National des Systèmes Complexes), qui nous a accompagné dans l'établissement de notre feuille de route et qui nous a fait l'honneur d'être parmi nous pour l'inauguration du CNSC.

Pour mettre en place une gouvernance, il faut tout d'abord identifier les différente tâches que nécessiterait le bon fonctionnement d'un tel campus, transverse à l'Université.

La feuille de route se décompose en un volet pédagogique, dédié à la diffusion des connaissances et un volet recherche avec pour l'instant cinq thématiques identifiées. De plus, si nous voulons tenter de modéliser des systèmes complexes pour mieux les comprendre, les analyser, les simuler, les prédire, les optimiser, ..., nous aurons besoin d'un éco-système de calcul capable de les implémenter. Pour son fonctionnement, il serait bien aussi que le CNSC trouve un budget, qui pourrait dans un premier temps, permettre de financer des conférenciers invités, mais aussi, suivant le montant des fonds récoltés, des projets de recherche, des financements de stages, post-docs, demi-bourses de thèses, ... Pour cela, il faudrait un responsable "appel à projets" (pour diffuser les possibilités de financement). Du fait du fort développement international attendu (dans le cadre de l'UniTwin UNESCO sur les SC), il faudrait aussi un responsable "communication internationale", pour mettre en route des partenariats, qui pourrait aussi s'occuper du site web et de la diffusion des informations, et aussi quelqu'un pour accueillir de futurs étudiants internationaux.

Des volontaires se sont proposés pour animer ces différentes fonctions, mais tous les participants actifs du CNSC n'ayant pu être présents, les propositions ci-dessous ne sont pas figées et toutes les bonnes volontés seront chaleureusement accueillies.

Après quelques échanges sur ce que chaque fonction pourrait recouvrir, voici les personnes qui se sont portées volontaires pour animer les différentes fonctions identifiées (dont certaines par mail, je pense à Nicolas Giuseppone et Pierre Parrend qui ne pouvaient être présents) :

Volet recherche du CNSC (axes de la feuille de route) 
  • "Emerging Complexity in Supramolecular Systems" : Nicolas Giuseppone
  • "Protein Networks" : Julie Thompson, Marc-André Delsuc
  • "Methodology (measurement and modelling)" : Emmanuelle Leize, Jan Dusek, Vincent Robert
  • "Design, Utilization, Self-Adaptation and Control" : Pierre Collet
  • "Collective Behaviour" : Cédric Sueur
Volet enseignement du CNSC 
  • Ecosystème éducationnel : Cédric Sueur
Volet de mise en oeuvre de systèmes complexes 
  • Ecosystème de calcul : Hervé Wozniak (HPC) et Jérôme Pansanel (Grille et Cloud)
  • Sécurité de l'écosystème de calcul : Pierre Parrend
Fonctionnement du CNSC 
  • Communication nationale et internationale, diffusion de l'information (gestion du site web, modération de listes) : Cécilia Zanni-Merk / Hélène Nierengarten
  • Séminaires : Emmanuelle Leize et Hélène Nierengarten
  • Diffusion des appels à projets : Julie Thompson
  • Relations internationales (étudiants étrangers) : Igor Santos Peretta

Cédric Sueur (écosystème éducationnel) propose de mettre en place une UE Systèmes Complexes intégrable dans plusieurs formations au niveau Master. Cette UE pourrait être rattachée au CNSC. Le cours proposé en présentiel serait enregistré pour être mis à disposition sur internet. Les supports de cours /TD/TP pourraient être disponibles en ligne grâce à Moodle, avec l'aide des services concernés de l'UDS (Philippe Portelli et Christophe Scherrer).

Le volet enseignement sera élaboré en collaboration avec le projet européen Etoiles Cascades et rentrerait dans le cadre de l'UniTwin UNESCO SC, dont la partie enseignement est portée par Open University en Grande Bretagne avec en prévision, un programme éducatif de l'UNESCO pouvant déboucher sur des Master et doctorats de l'UNESCO. Un mode de fonctionnement consisterait à récupérer les cours/td/tp des différentes disciplines, les déconstruire pour les reconstruire à la carte suivant les objectifs de chaque étudiant local ou distant, en mettant les contenus à disposition sur internet pour un accès à travers le monde.

Les contenus pédagogiques peuvent être indifféremment en anglais ou en français (il y a une grande communauté francophone qui pourrait bénéficier de ces contenus, notamment en Afrique, cf. projet AIMS Next Einstein in Africa avec des parrains prestigieux).

Pour se rencontrer périodiquement, il a été proposé que des séminaires scientifiques soient organisés dans chacun des axes (invités externes ou internes au réseau). Ces séminaires auront lieu une fois par mois : le 3è mardi du mois à 11h, de septembre à juin. Il est proposé de donner la priorité aux intervenants extérieurs, les intervenants internes permettant d'assurer qu'il y aura un séminaire par mois. L'intérêt de le mettre à 11h00 est que ces réunions soient bornées par la pause de midi, qui pourra offrir une occasion de déjeuner avec le conférencier invité.

Pour démarrer les séminaires mensuels, Pierre Collet propose de commencer par un séminaire sur la capacité des calculateurs massivement parallèles multi-échelles modernes à implémenter des systèmes complexes, le 18 septembre à 11h00.

Un workshop annuel pourra aussi être organisé autour des Systèmes Complexes, qui permettrait d'ouvrir le CNSC à d'autres disciplines (sciences sociales, géographie, médecine, ...). Autant que faire se peut, les séminaires seront enregistrés avec le système AudioVidéoCours, mis en place par les Services Numériques de l'Université de Strasbourg, mais pourront aussi être transmis en direct par vidéoconférence par l'intermédiaire du logiciel MATHRICE du CNRS, par exemple...

Une réunion trimestrielle de la gouvernance sera organisée pour maintenir une dynamique dans le CNSC.