La notion de système dynamique, un modèle pour la composition ?

De cnsc
Aller à : navigation, rechercher

Jeudi 17 septembre 2015, 14h, Amphithéâtre du Collège Doctoral Européenn (46 bd de la Victoire - 67000 Strasbourg)

Organisation : Nathalie Hérold

PhotoMikhailMalt.jpg
Mikhail Malt
Equipe 'Représentations musicales' de l'IRCAM
La notion de système dynamique, un modèle pour la composition ?


Vidéo de la conférence


La conférence

Notre intervention se fondera sur quelques hypothèses qui ont guidé une partie de notre travail créatif, dont le fait que tout processus musical peut être analysé, pensé, conçu comme étant la concaténation et la superposition de l’évolution de plusieurs formes musicales indépendantes ou non ; qu’il est possible de représenter cette évolution par un modèle de système dynamique à états ; et qu’un système dynamique à états pourrait être un modèle opératoire en composition musicale. En guise d'exemple, nous présenterons quelques extraits des pièces suivantes : Actrinou (1992-1993) pour piano solo, Lambda 3.99 (1994) pour guitare et électronique, Khorwa (2003), installation, Parcours (2013), installation, et le récent Tapis de rêves de la bête (2014-2015), installation.

Biographie

Mikhail Malt a une double formation, scientifique et musicale, en ingénierie, composition et direction d’orchestre. Il est l'auteur d’une thèse de doctorat, préparée à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, sur l’utilisation de modèles mathématiques dans la composition assistée par ordinateur et d’une HDR, préparée à l’Université de Strasbourg, avec un mémoire sur la représentation dans le cadre de la composition et de la musicologie assistées par ordinateur. Actuellement, il est Réalisateur en informatique musicale chargé de l’enseignement au sein du département de la pédagogie de l'IRCAM, chercheur dans l’équipe Représentations musicales (UMR 9912 STMS) et chercheur associé à l’IReMus (UMR 8223, Paris-Sorbonne-CNRS-BNF). Mikhail Malt poursuit ses activités de recherche et de composition sur les questions de modélisation, de sonification et d’épistémologie de la représentation.